Archives de news

Ils bio-impriment des tissus vivants complexes en quelques secondes 23rd August, 2019

Des chercheurs de l’EPFL et de l’Utrecht Medical Center (NL) ont mis au point une méthode optique ultra-rapide qui permet de sculpter des formes complexes dans des hydrogels dotés de cellules souches, puis de les vasculariser. Cette technique novatrice ouvre de larges possibilités dans le domaine de l’ingénierie tissulaire, pour la fabrication d’organes et de tissus artificiels.

Two prestigious awards for EPFL researchers at the IEEE EMC + SIPI 22nd August, 2019

During the IEEE Symposium on Electromagnetic Compatibility and Signal and Power Integrity, Nicolas Mora and Farhad Rachidi from the EMC Laboratory received the 2019 Motohisa Kanda Award for the most cited paper of the IEEE Transactions on EMC in the past five years. In parallel, a paper by two EPFL laboratories received the Best IEEE Transactions on Electromagnetic Compatibility Award.

Stimuler le nerf optique pour aider les non-voyants 20th August, 2019

Des scientifiques de l’EPFL développent une approche innovante afin de fournir des signaux visuels aux personnes aveugles en stimulant le nerf optique. Leurs travaux préliminaires sur les animaux reposent sur une électrode neurale d’un genre nouveau, qui produit des signaux distincts.

Touradj Ebrahimi receives a Multimedia Star Innovator Award 15th August, 2019

Touradj Ebrahimi, head of the Multimedia Signal Processing Group MMSPG, is one of the three recipients ot the Multimedia Star Innovator Award.

Une mini-pompe souple pour la nouvelle génération de soft robots 15th August, 2019

Des chercheurs de l’EPFL ont mis au point une minuscule pompe flexible et silencieuse d’1 gramme, qui ouvre de nouvelles possibilités pour créer des robots souples autonomes, des exosquelettes légers et des textiles intelligents. Exit les pompes volumineuses, bruyantes et rigides utilisées actuellement. Leur recherche est publiée dans Nature. 

Des circuits biodégradables libérant des antidouleurs dans le corps 8th August, 2019

Des chercheurs de l’EPFL ont mis au point de petits résonateurs biodégradables que l’on peut chauffer localement avec un système sans fil. Dans un futur proche, l’idée est d’implanter le dispositif dans le corps humain, pour diffuser des antidouleurs de manière ciblée.