Archives de news

La commutation optique ultra-rapide au secours des centres de données 20th October, 2021

Des scientifiques de l’EPFL et de Microsoft Research ont démontré la commutation optique ultra-rapide à l’aide d’un laser à peigne à solitons sur puce et d’un dispositif de réseau de diffraction entièrement passif. Grâce à cette architecture particulière, les centres de données optiques de demain, économes en énergie, pourraient répondre aux immenses besoins en bande passante de données. 

Chaque cerveau possède sa propre empreinte 18th October, 2021

Un chercheur de la faculté des sciences et techniques de l'ingénieur a identifié les signes de l’activité cérébrale qui constituent notre empreinte cérébrale, au même titre qu’une empreinte digitale.

DNA-based materials are ready to become the next nanodiagnostics 15th October, 2021

Based on the findings of researchers from School of Engineering and MPIB, recently published in ACS Nano, DNA-based nanomaterials are one step closer to applications in nanomedicine.

Des protéines pour contrôler l'activité des cellules 14th October, 2021

Des scientifiques de la faculté des sciences et techniques de l'ingénieur ont développé de nouvelles protéines contrôlées chimiquement et utilisées pour allumer et éteindre des activités cellulaires comme le ferait une ampoule électrique.

Comment forcer les photons à filer droit 13th October, 2021

Des scientifiques de l'EPFL ont trouvé un moyen d'utiliser la topologie pour forcer les photons micro-ondes à se déplacer en sens unique, malgré la présence de niveaux de désordre et d'obstacles sans précédent sur leur chemin. Cette percée ouvre les portes d'une nouvelle génération de circuits haute fréquence et de dispositifs de communication extrêmement robustes et compacts.

Un spectacle improvisé autour de Rorhwerk, une oeuvre d'art éphémère 12th October, 2021

Des étudiants du cours Improgineering ont réalisé une performance improvisée autour de Rorhwerk, une oeuvre d'art éphémère située au Rolex Learning Center. Improgineering est un cours développé par le Prof. Simon Henein, de la faculté des sciences et techniques de l'ingénieur, dans le cadre du programme des Sciences Humaines et Sociales (SHS) de l'EPFL, en coopération avec le Théâtre de l'Arsenic (Centre d'art scénique contemporain) à Lausanne. Le cours examine les processus créatifs dans les sciences, l'ingénierie et les arts du spectacle. Le but étant d'explorer la créativité dans l'ingénierie et l'improvisation.