Bachelor en Génie Électrique et Électronique

Programme de bachelor en Génie électrique et électronique

La Section de Génie électrique et électronique offre à ses étudiants de bachelor un programme de formation attractif articulé de la manière suivante :

  • En première année un accent particulier est mis sur les sciences de base afin que les étudiants acquièrent les outils mathématiques et les bases de la physique, essentiels à tout ingénieur EPF; un cours et un enseignement pratique permet d’aborder dès la première année quelques thématiques centrales à l’électricité.
  • Dès la deuxième année, les branches fondamentales de l’électricité, à savoir l’électronique, l’électromagnétisme, la théorie des circuits et des systèmes, sont abordées de manière approfondies, agrémentées de laboratoires d’enseignement pratique. La formation dans les sciences de base est approfondie elle aussi.
  • Dès la troisième année, le principe fondamental de la philosophie d’apprentissage en Génie électrique et électronique, à savoir « Learning by doing », est mis en oeuvre dans toute sa force : travaux pratiques encadrés par des professionnels et dispensés dans des salles spécialisées, projet de semestre dans les laboratoires de recherche de nos professeurs de renommée mondiale, possibilité de participer à des projets interdisciplinaires. En parallèle à ces enseignements jouant un rôle central dans l’acquisition des connaissances pratiques, les grandes thématiques du génie électrique et électronique sont abordées dans des cours de base préparant au Master. Ces domaines se déclinent de la manière suivante :
    • La Puissance et L’Energie
    • La Micro et Nanoélectronique
    • La Science des Données
    • Les Technologies de la Communication et l’Internet des Objets

En résumé, le programme de bachelor en Génie électrique et électronique est un construit de manière à assurer un bon équilibre entre théorie et pratique et prépare nos étudiants pour le cycle master durant lequel ils approfondiront leurs connaissances dans un ou plusieurs domaines du génie électrique et électronique, au travers d’une des 8 spécialisations offerte par la SEL.

Puissance et Energie

Le secteur de l’énergie électrique subit de rapides et profonds changements à l’heure de la transition énergétique. Les nouveaux défis que constituent les Smart Grids font appel au savoir-faire d’ingénieurs hautement qualifiés, capables de comprendre et de résoudre des problèmes complexes intégrant les systèmes de conversion d’énergie (en particulier d’énergie renouvelable) couplés aux réseaux électriques et aux réseaux de télécommunications. Production, transport, mise en forme et utilisation de l’énergie électrique, piles à combustibles, stockage de l’énergie, micromoteurs et machines électriques font partie des thématiques abordées dans le cadre de cette formation. L’ingénieur électricien EPF est appelé à jouer un rôle central dans la mise en oeuvre de ces réseaux intelligents capables de gérer la diversité des sources énergétiques mais aussi de prendre une part active dans l’évolution des transports de demain (voiture électrique, hyperloop, etc.). Une contribution majeure pour l’avenir de la planète.

Micro et Nanoélectronique

Formidable boîte à outils permettant la création des machines les plus complexes comme les ordinateurs, mais aussi participant à la commande des processus industriels les plus sophistiqués ou encore aux percées médicales les plus avancées; recherche aux frontières de la physique atomique pour les transistors du futur et mariage de l’optique et de l’électronique. L’ingénieur électricien/électronicien est appelé à concevoir des dispositifs de plus en plus complexes, moins coûteux, plus puissants et surtout moins gourmands en énergie. Avec l’avènement de la bioélectronique, des capteurs minuscules se fixent sous la peau et enregistrent certains paramètres physiologiques comme le rythme cardiaque, la pression artérielle ou le taux de glucose dans le sang. Ils transmettent leurs données par connexion sans fil et sont même capable d’administrer au patient la dose de médicament nécessaire.

Science des données, technologies de l’information et de la communication

Le monde dans sa poche grâce au développement de la téléphonie mobile ou sur son bureau par Internet. Mais concrètement les télécommunications, qu’est-ce ? Une gigantesque toile d’araignée, de fibres optiques, de faisceaux hertziens qui constituent avec toutes les antennes, les périphériques électroniques et informatiques le support au transport de l’information. L’internet des objets (Internet of Things – IoT) connecte un très grand nombre d’objets entre eux et avec nous, afin de rendre nos activités plus efficaces et notre vie plus agréable. Ces objets dit intelligents interagissent avec les humains via des écrans plus agréables et de la réalité virtuelle, pour créer par exemple des systèmes de médecine personnalisée.