Acquis de Formation

Qu’est-ce qu’un acquis de formation ?

Un acquis de formation est une déclaration claire de ce que les étudiants doivent connaître et savoir faire à la fin d’un cours pour le réussir (1). 1.

Acquis de formation en Génie mécanique à l’EPFL

La Section de génie mécanique (SGM) fut la première section de l’EPFL à adopter des acquis de formation. Ces derniers furent identifiés et définis à partir d’un projet pilote biennal (2009-2010), soutenu partiellement par la Conférence des recteurs des universités suisses (CRUS) et impliquant des enseignants SGM, des partenaires industriels et des spécialistes en pédagogie (2). L’aboutissement du projet consista en l’établissement de sept listes d’acquis d’apprentissage, une par orientation en Génie mécanique et une regroupant les compétences transverses. Ces acquis de formation furent intégrés pour la première fois dans le plan d’études 2011-2012. En 2013-2014, avec l’introduction – par souci de simplicité – des acquis de formation pour toutes les sections de l’EPFL, la SGM adopta les acquis de formation transverses définis au niveau de l’Ecole plutôt que ses acquis propres, les différences entre les deux listes étant toutefois minimes.

Objectifs du sondage de 2016 et son rapport

Télécharger le rapport.

Les plans d’études, en particulier en ingénierie, doivent évoluer afin de laisser de l’espace aux connaissances et technologies nouvelles, ce qui suppose l’abandon de matières devenues obsolètes. Par conséquent, les enseignants SGM s’attèlent continuellement à améliorer le contenu de leurs cours et les acquis de formation correspondants. Ce travail, entrepris en interne à l’EPFL, doit être périodiquement évalué par des partenaires externes, qui ont une connaissance directe de la qualité de la formation offerte par la SGM.

L’introduction de stages industriels obligatoires dès 2013-2014 fournit à la SGM un outil précieux pour identifier quasiment en temps réel le degré de satisfaction des employeurs, dès lors qu’il est raisonnable d’admettre que ce degré de satisfaction dans le cas d’un stage industriel est représentatif de celui d’un travail normal en entreprise. Parmi les étudiants en génie mécanique qui entreprirent ces dernières années un stage industriel, la plupart d’entre eux furent considérés par leurs superviseurs comme excellents ou bons.

Bien que les stages en entreprise soient révélateurs, les enseignants SGM ont exprimé en 2016, soit environ six ans après la fin du projet pilote précité, le besoin d’une évaluation formelle et d’une validation, grâce à un sondage distribué aux partenaires industriels et aux diplômés, des acquis de formation offerts dans les programme Bachelor et Master de la SGM.

Les résultats de ce sondage, résumés dans le présent rapport, sont et seront utilisés pour améliorer les plans d’études afin de mieux préparer les étudiants en génie mécanique aux défis actuels et futurs.


1ˆ Tiré du site web du Centre d’appui à l’enseignement (CAPE) de l’EPFL http://cape.epfl.ch/faq-acquis-de-formation

2ˆ Projet Compétences SGM – Rapport d’activité de la collaboration EPFL-UNIFR, mai 2009 à avril 2010