Un matériau capable de se réparer tout seul

Des chercheurs du Laboratoire de mise en œuvre de composites à haute performance de l’EPFL ont développé un matériau qui peut se réparer facilement après un impact. Un composite révolutionnaire avec des applications possibles pour l’aéronautique, les éoliennes, les voitures ou encore le matériel de sport.

(Lire l’article)…