Un robot de l’EPFL bientôt utilisé dans les écoles

Les chercheurs de l’EPFL ont développé un robot éducatif et ludique destiné à introduire la technologie au sein des écoles. Baptisé Thymio II, il sera présenté officiellement aux enseignants du canton de Vaud à la fin de ce mois.

Créer un outil pédagogique original pour intéresser les élèves des écoles à la technologie et à la robotique: tel est le pari qu’ont relevé les scientifiques du groupe de Francesco Mondada, actif au sein du Laboratoire de systèmes robotiques LSRO à l’EPFL. En collaboration avec l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), ils ont développé Thymio II, un petit robot blanc programmable truffé de capteurs et de leds, qui peut adopter toute une palette de comportements. « Nous avons fait un gros travail sur le hardware, explique Francesco Mondada. A Chaque capteur est associé un led coloré, ce qui permet aux jeunes de visualiser l’activation des capteurs lors d’une manœuvre précise ». Distribué dans un premier temps au public en mai, lors du festival de robotique de l’EPFL, Thymio II sera présenté aux enseignants le 25 novembre 2011, dans le cadre d’un cours organisé par la Haute Ecole Pédagogique (HEP) du canton de Vaud.

L’explorateur, le peureux ou l’ami

D’une taille d’environ 11 cm/11 cm, le robot a cela de particulier qu’il est doté de capteurs de proximité (détection d’obstacles proches) ; de capteurs dirigés en direction du sol (détection du bord d’une table sur laquelle il circule, ou d’une ligne à suivre) ; d’accéléromètres (mesure de l’accélération, détection des chocs et indication de la gravité), d’un microphone et d’un capteur de température (thermomètre électronique). Il est également muni d’une carte mémoire permettant d’enregistrer  des sons.
Ces paramètres permettent aux utilisateurs, après avoir activé leur Thymio II à l’aide des boutons qui ornent sa surface, de lui faire adopter dans un premier temps plusieurs modes de base, tels que le mode amical (suit l’objet en face de lui), explorateur (évite les obstacles), peureux (détecte les chocs et le vide) ou enquêteur (suit une ligne tracée sur le sol). En le branchant sur un ordinateur à l’aide d’un câble USB, il est ensuite possible d’inventer et de programmer d’autres comportements. « On pourrait imaginer que le robot devienne bleu quand on le met dans le frigo, par exemple », suggère Francesco Mondada. La programmation s’effectue grâce au logiciel Aseba, développé spécialement par l’EPFL. « Aseba contient un langage simple mais proposant les principaux concepts de programmation », note le scientifique. Le code source du logiciel est « open source », c’est-à-dire qu’il est librement téléchargeable et modifiable par toute personne intéressée, pour autant que les modifications restent « open source ».

Du bricolage à la programmation, en passant par la physique

A noter que Thymio II ne se résume pas à un outil d’enseignement pour les professeurs de robotique. Grâce à ses multiples capteurs, il pourrait également être utilisé pour enseigner la physique, lorsqu’il s’agit de l’étude de la gravité ou de la propriété de la lumière, par exemple.
Autre avantage du robot : grâce à son caractère ludique, il convient également aux enfants trop jeunes pour la programmation. « Il est possible d’imbriquer des lego sur La surface du Thymio. Les enfants pourront le décorer et jouer avec dans un premier temps, puis découvrir de nouveaux  comportements tirés d’internet, et commencer à le programmer lorsqu’ils auront grandi ». 

Thymio II parviendra-t-il à séduire, dans les écoles ? Professeur de science et robotique au Collège de Vevey, Philippe Kraehenbuhl est  pour sa part enthousiaste. « Thymio II est bon marché –réd. env. 99.-, accessible et très complet. Il laisse place  à la créativité », estime-t-il. « J’apprécie le  fait que l’on puisse l’utiliser de différentes manières, que ce soit pour le bricolage, pour enseigner la physique ou faire de la programmation. » Francesco Mondada se dit quant à lui ouvert aux suggestions émanant des professeurs, afin d’améliorer encore le petit robot blanc.   

Plus de détails: https://aseba.wikidot.com/fr:thymio