Une nouvelle directrice pour le Centre de neuroprothèses de l’EPFL

Stéphanie Lacour, titulaire de la Chaire Fondation Bertarelli en technologie neuroprosthétique de l’EPFL, succède à Olaf Blanke à la tête du Centre de neuroprothèses, installé à Campus Biotech, site de l’EPFL à Genève.

Depuis sa fondation en 2012, le Centre de neuroprothèses de l’EPFL (CNP) a été dirigé par Olaf Blanke, titulaire de la Chaire Fondation Bertarelli en neuroprothèses cognitives – rattachée à la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL – et professeur de neurologie à l’Université de Genève.
 
Celui-ci en remet les clefs le 1er février 2018 à Stéphanie Lacour, membre fondatrice du CNP et titulaire de la Chaire Fondation Bertarelli en technologie neuroprosthetique, intégrée à la Faculté sciences et techiques de l’ingénieur de l’EPFL.
 
Durant les six années passées à la direction du CNP, Olaf Blanke en a assuré le lancement et le déploiement. Le Centre est aujourd’hui un acteur majeur de la recherche et de l’application clinique des travaux de l’EPFL en neurosciences et en neuroingénierie. Olaf Blanke a également supervisé le déménagement du CNP à Campus Biotech et établi des alliances favorables au développement d’un véritable réseau de recherche clinique qui s’étend sur l’ensemble de la région lémanique et au-delà. Sa vision et ses compétences uniques ont permis au CNP de rencontrer de nombreux succès dans les domaines de l’enseignement et du transfert de technologies neuroprosthétiques vers l’industrie. 
 
Stéphanie Lacour dirige le Laboratoire d’interfaces bioélectroniques souples de l’EPFL. Intégrée au CNP depuis sa fondation, elle en incarne le caractère interdisciplinaire. Elle y apporte ses compétences de pointe en matière de science des matériaux flexibles et ses perspectives de développement et de déploiement d’applications médicales. Sa nomination au poste de directrice a reçu le soutien unanime des professeurs du CNP et de la Présidence de l’EPFL.