Une promotion et quatre nouveaux professeurs pour la STI

Le conseil des écoles polytechniques a annoncé vendredi 28 septembre 2012, la nomination de 4 nouveaux professeurs et une promotion interne à la STI :

Nomination de Helena Van Swygenhoven en qualité de professeure ordinaire de science des matériaux à 20%.

Helena Van Swygenhoven a apporté des contributions majeures dans de nombreux domaines de la science des matériaux, mais elle est connue principalement pour ses recherches sur les mécanismes de déformation plastique dans les métaux nanocristallins. Elle est un des pionniers dans l’introduction de la modélisation à l’échelle atomique dans ce domaine.

Utilisant des simulations de dynamique moléculaire tridimensionnelle de grande complexité, elle a étudié la réponse, à l’échelle atomique, des métaux nanocristallins réels à une contrainte appliquée. Elle a également fait preuve de créativité dans la conception et le développement de méthodes expérimentales pour la validation des résultats de ses simulations numériques.

En 2012, Helena Van Swygenhoven est nommée Fellow du Materials Research Society pour « ses contributions pionnières en combinant des simulations à l’échelle atomique avec des expériences élégantes pour révéler les mécanismes de déformation plastique dans les métaux nanocristallins ».

Nomination de Hatice Altug en qualité de professeure associée de bio-ingénierie.

Les recherches expérimentales et théoriques d’Hatice Altug sur la photonique et la plasmonique contribuent au développement de bio-nano senseurs ultra-sensibles ou de dispositifs photoniques sur puce. Elle a notamment développé des procédés de fabrication de cristaux photoniques, qui sont des nanostructures qui affectent la propagation des ondes électromagnétiques. En combinant nanofluidique et plasmonique, elle a développé des dispositifs de détection de virus vivants, de biomolécules et des composants chimiques.
Le caractère interdisciplinaire des travaux d’Hatice Altug lui donne la capacité d’enseigner dans les domaines de la photonique, de la biodétection et de la microfluidique, tant en sciences et technologies du vivant, qu’en génie biologique, en biotechnologie et en photonique.

Nomination de Simon Henein en qualité de professeur associé de microtechnique.

Les activités de recherche de Simon Henein sont focalisées sur la conception et la mise en œuvre de systèmes mécaniques de précision. De manière très créative, il a réussi à développer des programmes de recherche innovateurs dans de nombreux domaines d’application aussi divers que la robotique, l’aérospatial et l’horlogerie. Il a travaillé sur la conception et l’analyse d’un mécanisme pour le spectromètre à bord du télescope spatial James Webb de l’ESA/NASA. Il est également à l’origine de nombreuses innovations pour l’industrie horlogère suisse.

Cette chaire est sponsorisée par la société Patek Philippe SA et a comme objectifs de développer des technologies de fabrication nouvelles aux échelles micro- et nanométriques, de créer des concepts et des matériaux haute performance pour l’industrie horlogère et de former des chercheurs et des scientifiques à la pointe de ces technologies.

Nomination de Jürg Schiffmann en qualité de professeur assistant tenure track de génie mécanique.

Les activités de recherche de Jürg Schiffmann sont axées sur la conception de systèmes mécaniques avancés et, en particulier, sur les machines tournantes à haute vitesse pour des applications dans le domaine de l’énergie. A travers des études expérimentales et numériques, il est devenu un expert reconnu de l’optimisation des paliers à gaz à haute vitesse et leur application aux pompes à chaleur.
Ce domaine nécessite de fortes connaissances multidisciplinaires en conception mécanique, en thermodynamique, en turbomachines, en dynamique des rotors, ainsi qu’en simulation numérique et optimisation. Des applications diverses ont déjà été étudiées, telles que le forage, les compresseurs volumétriques et dynamiques ou les micro-générateurs de turbine à gaz.

A l’aise aussi bien dans les environnements de recherche universitaire et industrielle, Jürg Schiffmann a contribué d’une manière directe au transfert de technologie dans son domaine d’expertise.

Nomination de Tobias Schneider en qualité de professeur assistant tenure track de génie mécanique.

Les recherches de Tobias Schneider concernent plusieurs aspects de la mécanique des fluides – fondamentale et appliquée – combinés aux théories des systèmes dynamiques et de formation des motifs.

Ses études sur la transition laminaire-turbulent dans un tuyau ont fourni l’une des avancées les plus intéressantes en mécanique des fluides durant la dernière décennie. Il a fait des progrès substantiels sur ce vieux problème en décrivant l’interface entre les écoulements turbulents et laminaires en termes de concepts des systèmes dynamiques et en proposant que l’état turbulent dans une région confinée spatialement pourrait en fait ne pas être statistiquement stationnaire mais, au contraire, diminué en temps.

Ses connaissances de généraliste lui ont également permis de contribuer activement à de nombreux projets transdisciplinaires allant de la micro-fluidique et de la génomique au développement de cellules photovoltaïques.

Article par Sandy Evangelista
Photos par Alain Herzog